Vooruitblik BinckBank Tour 2017


Quatre-vingt-dix millions de spectateurs.
Douze ans d’existence. Le troisième plus grand événement
sportif aux Pays-Bas. Sept jours aux Pays-Bas et en Belgique
avec de vrais champions. Niveau World Tour. Quel kif de courir
le Giro d’Italia pour un Italien! De courir le Tour de France
pour un Français. Et de courir le BinckBank Tour
pour un Néerlandais. Et pour un Belge. C’est vrai.
-J’ai toujours aimé ce tour. C’est une combinaison de course contre
la montre et d’épreuves classiques. Sept jours de suspense. Les pavés flamands et les collines
néerlandaises. Les collines, oui,
mais aussi le vent néerlandais. Les grands espaces. Aux trois grands tours, les coureurs
classés sont toujours… les grimpeurs qui sont portés en avant,
qui peuvent gagner. Mais ici on a tout un éventail de coureurs
qui peuvent gagner. Mes favoris sont Niki Terpstra,
Lars Boom… et je veux bien y ajouter
Wilco Kelderman. Je pense plutôt à Philippe Gilbert. Greg Van Aevermaet, Kwiatkowski,
Stybar. Ce sont mes favoris. Que penses-tu de Tom Dumoulin?
-Qu’il gagne d’abord le BinckBank Tour… et dans quelques années
le Tour de France. Et ne dis pas que ce n’est pas vrai.
C’est possible.

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *